Home » News » Rentrée du 15 février 2017 à OTC : Entretien avec les étudiants boursiers

Rentrée du 15 février 2017 à OTC : Entretien avec les étudiants boursiers

Dans le cadre de la rentrée universitaire prévue pour le 15 février 2017, le personnel de OTC s’est entretenu avec les étudiants boursiers ce vendredi 11 février 2017 au Centre d’Examen Européen à Ouagadougou. L’objectif de cette rencontre est de présenter le programme des bourses d’étude aux étudiants et leur faire la démonstration des différentes plateformes.

Photo de famille

Ils étaient au nombre de 20 ce vendredi, les étudiants attendus à cette rencontre qui a démarré aux environs de 10 h. La plupart est inscrit en Master 2 suivi évaluation des projets et programmes, MBA développement, santé publique, MBA Agronomie.

Cette rencontre a d’abord débuté par la présentation de OTC faite par le Coordonnateur. En rappelle, OTC est un centre de formation à distance qui existe déjà depuis 2012 et qui a mis un certain nombre de formation de DTS, de Licence, de Master et du MBA à la disposition des burkinabè et de tout le monde.

Le Coordonnateur a ensuite présenter le programme des bourses aux étudiants. Pour lui, OTC a initié ce programme des bourses d’étude depuis 2013 dans l’optique d’encourager et d’accompagner ceux qui veulent étudier dans un certain nombre de filières qui sont par exemple : suivi et évaluation des programmes, Gestion administrative comptable et financière, Master en spécialisation santé publique et aussi le MBA de même que le certificat d’expertise en suivi et évaluation et la gestion des marché publiques.

Mlle Somé Elodie dit
                   être contente pour la
                       bourse d’étude

Tous les participants à cette rencontre disent avoir obtenus la bourse et en sont pleinement satisfaits. Pour Mlle Somé, « cette bourse est la bienvenue parce qu’elle aide beaucoup d’étudiants qui n’ont pas assez de moyens de pouvoir continuer leurs études, je pense que c’est une belle initiative pour les étudiants et d’autres professionnelles et je ne peux que remercier et encourager OTC dans cette lancée »

Le coordonnateur s’est également entretenu avec les étudiants près d’une demi-heure sur la démonstration des différentes plateformes qui concernent chaque étudiant. En effet, lorsque l’étudiant valide son inscription c’est-à-dire payer la 1ère tranche de sa scolarité en fonction des conditions de bourse de OTC, cela permet à l’administration de OTC de préparer et d’envoyer son dossier à la Direction des études qui à son tour, va l’étudier puis inscrire l’étudiant en question sur les plateformes e-learning. En fonction des filières, chaque étudiant sera orienté vers les plateformes qu’il faut. A l’issu donc de cette étape de validation, le service des études crée un profil pour chaque étudiant et ce dernier   utilise une clé, un identifiant et un mot de passe.

« Lorsque vous vous identifiez et que vous allez sur votre plateforme, vous verrez Master 1 et Master 2, vous sélectionnez ce qui vous concerne. Vous avez donc les cours, les sujets d’évaluation et les exercices d’application » explique le coordonnateur.

Le coordonnateur en                 plein explication

Au début de votre formation, OTC donne aux étudiants un programme assorti d’un délai minimum de 8 mois et d’un délai maximum de 18 mois. Le délai minimum consiste à accompagner l’étudiant de façon active pour qu’il puisse valider sa formation. Quant au délai maximum, il permet aux étudiants qui n’ont pas pu respecter le délai minimum, de se faire assister par le service cursus afin de les aider à valider leur formation. « Lorsque vous arriver à suivre notre rythme, cela nous permet en fonction du programme que nous allons vous donner de faire le plan d’étude de chaque étudiant » a précisé le Coordonnateur.

Il faut préciser que l’’étudiant a droit à une attestation de diplôme lorsqu’il valide sa formation, et le diplôme à l’issu de la correction de son rapport.

Les étudiants ont également soumis un certain nombre de préoccupations au Coordonnateur qui a su apporter les réponses qu’il faut. C’est avec des sentiments de satisfaction que ces derniers ont fait preuve à la clôture de la rencontre. Une photo de famille a ainsi mis fin à la rencontre.

Sié Alfred KAM                                                         

Le service des Relations Publiques

Laisser un commentaire